Le « bad USB ».

deaths-head-160033_640

Les clés USB vecteurs de virus informatiques.

On le sait depuis longtemps, certes, mais il est toujours bon de le rappeler pour ceux qui l’auraient oublié ou qui seraient passés à côté de cette information.
Les clefs USB, en plus de vos fichiers, peuvent transporter les virus d’une machine à une autre.
Il est d’ailleurs assez courant maintenant qu’elles soient carrément bannies dans les lieux publics (bibliothèques universitaires, mairies etc.) ou les entreprises privées.
On peut bien entendu se défendre avec des anti-virus, mais encore faut-il le faire régulièrement et donc y penser et agir…
Le souci, c’est que même en étant prudent et attentif et en décontaminant régulièrement, on peut être infecté ; c’est ce qu’a découvert une équipe de recherche allemande et qu’elle a appelé le « bad USB ».

Le « bad USB », c’est quoi ?

En fait cela signifie que vos clefs USB peuvent être infectées au niveau de leur mini logiciel interne ; le problème c’est qu’une infection à ce niveau reste indétectable par les anti-virus !
Cette faille, qui n’a pour le moment aucune contre-mesure qui permettrait de la juguler, est donc de grande ampleur. Elle touche toutes les clefs USB de la planète et si vous êtes touché par un virus qui aurait pénétré par cette porte, autant la jeter… Car il est fort probable qu’aucun travail de nettoyage/réparation puisse la rendre de nouveau sûre et « clean ».

Quels enjeux ? Que faire ?

L’équipe qui a fait cette découverte a d’abord hésité à la communiquer au grand public -de peur de tenter les pirates informatiques- mais a finalement décidé de la rendre publique.
Ainsi, les constructeurs sont quasiment forcés de réparer le problème. Car finalement, l’ampleur du problème et l’impossibilité de le régler risque de forcer les industriels à aller vers d’autres solutions matérielles.
En attendant, il convient d’être toujours bien prudent, de ne pas utiliser de clefs dont on ne connait pas le propriétaire ou l’historique et d’utilisr peut-être aussi d’autres moyens de stockages comme les fameux « Cloud » en ligne -bien que là encore il y ait des soucis de sécurité et de confidentialité… Vivement les avancées technologiques !

Marine LACOUR.

Pour aller plus loin :
http://www.wired.com/2014/07/usb-security/
   (en anglais).

Marine LACOUR.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • Site développé par L'éléphant numérique. Tous droits réservés. mentions légales